lundi 26 août 2013

Miches toutes simples, sans levain

Vous le savez, j'adore mettre Boris à contribution... pour le pain, la pizza, les crêpes, les gaufres... Toutefois, comme n'importe qui, je n'ai pas toujours le temps de faire une recette à base de levain. Aussi, comme dans le cas de ces miches, c'est que je me décide souvent un peu à la dernière minute (du genre à 2 heures de l'après-midi) et, à ce compte, il vaut mieux oublier le levain! J'ai donc préparé ces miches avant le retour au travail alors que j'avais une grosse envie de soupe! Et ces miches sont bien tendres, alvéolées et toutes simples à réaliser!






Ingrédients (2 belles miches)

  • 450 à 500g de farine à pain ou tout-usage
  • 75g de farine de blé entier à pain
  • 385g d'eau tiède
  • 8g de levure sèche active
  • 10g de sel de mer

Préparation

1. Dans la cuve du batteur électrique, verser 450g de farine à pain ou tout-usage, la farine de blé entier, la levure et l'eau. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte. Éteindre le mélangeur et laisser reposer le tout 15-20 minutes.

2. Au bout du temps d'attendre, ajouter le sel et changer le fouet plat pour le crochet pétrisseur. Faire tourner le batteur à vitesse moyenne et pétrir ainsi pendant 7-8 minutes, soit jusqu'à ce que la pâte soit lisse et légèrement collante. Si celle-ci ne semble pas se décoller des parois du bol après 3-4 minutes, ajouter un peu de farine, 1 c. à soupe à la fois, jusqu'à ce que ce soit le cas.

3. Quand la pâte est prête, la renverser sur une surface légèrement farinée, former une boule et déposer celle-ci dans un bol légèrement huilé. Couvrir de pellicule plastique et laisser lever de 1 heure à 1 heure 30, ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

4. Quand la pâte a doublé de volume, la sortir du bol et la déposer sur une surface très légèrement farinée. Manipuler un peu la pâte de façon à la dégonfler. Former une boule à nouveau, déposer dans le bol huilé et faire gonfler 30-45 minutes. La pâte doublera ou presque.

5. À nouveau, déposer la pâte sur une surface farinée et la séparer en deux parties égales. Former deux miches et les déposer dans des bannetons bien farinés ou dans des bols couverts de linges farinés, en prenant soin de placer le côté lisse vers le bas. Couvrir. 

6. Au bout de 15 minutes, déposer un des pâtons dans le réfrigérateur. Puis, déposer une cocotte (et son couvercle)  en fonte émaillée (ou non) dans le four et préchauffer celui-ci à 500F.

7. 30 minutes plus tard, le premier pâton sera bien gonflé et prêt à être cuit. Mettre des mitaines protectrices, ouvrir le four, tirer la grille vers vous. Puis, retirer le couvercle de la cocotte et y renverser la miche. À l'aide d'une lame ou d'un couteau dentelé bien huilé, faire deux incisions en forme de croix d'1/2 pouce de profondeur. Remettre le couvercle, cuire 15 minutes à 500F. Puis, baisser la température du four à 450F et cuire à nouveau 15 minutes. Au bout de tout cela, la miche devrait être bien dorée et la croûte bien croustillante. Si ce n'est pas le cas, poursuivre la cuisson 5 minutes, sans le couvercle de la cocotte. 

8. Renverser la miche cuite sur une grille. Remettre le couvercle sur la cocotte et préchauffer le four à 500F pendant 5-7 minutes avant d'enfourner la deuxième miche. Reproduire les étapes, tel que mentionné ci-dessus. Laisser les miches refroidir au moins 1 heure avant de les trancher et de les manger.

    

35 commentaires :

  1. La cuisson en cocotte fait des miracle, superbe pain!!

    RépondreSupprimer
  2. elles sont super belles!!( il va falloir que j'investisse dans une cocotte (je sais honte à moi, je n'en ai même pas ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement pratique une cocotte, je ne peux plus m'en passer. Merci:)

      Supprimer
  3. Alors là c'est signe que l'automne arrive, Kim a envie de soupe! ;D Moi aussi d'ailleurs. Je me suis fait un gros pain de blé entier que j'ai tranché et congelé pour les matins de semaine. Je note cette belle miche, la saison des soupes va commencé sous peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà! Et la rentrée aussi! Moi aussi j'aime bien avoir du pain maison tranché au congélo, ça simplifie la vie! Merci:)

      Supprimer
  4. Y a rien qui bat ça. Un bon pain!
    Moi aussi je congèle en tranches. Ça permet de ne pas boulanger à tous les jours. Parce qu'avec le nombre de goinfres dans ma chaumière....
    Bonne rentrée à toi.
    La nôtre s'échelonne sur un long moment à partir de ce matin. (pis c'est pas moi ce matin! yeah!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'avec ta familia, deux miches, ça doit être vite passé! Alors quand commences-tu????

      Supprimer
  5. Super jolies tes miches de pain et oh qu'elle me font envie ce matin! :-)

    RépondreSupprimer
  6. Ça fait des lustres que je n'ai pas boulangé, cette recette me donne franchement envie de m'y lancer! Dès que j'ai un moment cette semaine, je dois les faire ces belles miches :) La cuisson dans la cocotte pousse ma curiosité, je n'ai jamais essayé. Tes miches sont si belles, j'espère être cap' d'en faire des aussi belles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cuisson à la cocotte fait une croûte du tonnerre, mais la manipulation est un peu difficile! Ça vaut vraiment la peine!

      Supprimer
  7. Tu es un chef. Tes pains sont magnifiques.
    A tester très vite.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie! Toi, tu es hyper gentille:)

      Supprimer
  8. WAHOU ! je m'y colle...;parce que toujours pas la patience de créer un "Boris"
    belle journée

    RépondreSupprimer
  9. J'adore les miches de pain, je note cette belle recette!!

    RépondreSupprimer
  10. Ohhh my...à ce qu'elles sont belles tes miches. J'en veux, j'en veux !!! Dis-moi Kim, as-tu déjà essayé une miche semblable avec seulement de la farine entière ? Ta recette me tente énormément. C'est la farine tout-usage qui me fait "tiquer". J'n'en consomme pas, mais mauvette que tes miches sont belles et tentantes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, j'ai déjà testé les miches avec presque juste de la farine entière... Ce qui est sûr c'est qu'il faut mettre plus d'eau, sinon, on va avoir une vraie de vraie brique! Habituellement, je fais 2/3 - 1/3 ou 1/2 - 1/2, ça donne un meilleur résultat!

      Supprimer
    2. Perfecto !! Merci de ton retour :)

      Supprimer
  11. Tu viens de me donner une furieuse envie de soupe ... et du coup, de miches ;-)
    Elles sont super belles et dodues ces miches ! Il faut que je tente ces miches maintenant que tu m'as donné l'envie d'une soupe bien chaude ... Bah, j'ai toujours froid moi, même en été ! ;-)
    Bisous et belle semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'Aime la soupe à l'année ou presque! Merci Lyne!

      Supprimer
  12. Perfection! I can almost smell them baking. That crust looks wonderful. Have a great day, Kim. Blessings...Mary

    RépondreSupprimer
  13. Ah, le fameux pain cuit en cocotte, le résultat est magnifique ! Justement, je pensais investir dans une bonne cocotte en fonte (honte sur moi, je n'en ai pas encore non plus^^). Quand tu dis "farine à pain", c'est une farine spéciale ou de la farine ordinaire conviendrait ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien, c'est un bon investissement. Tu peux utiliser une farine tout-usage ou une farine un peu plus riche en gluten, les deux fonctionnent bien!

      Supprimer
  14. Sur la photo il y a deux pains... je peux?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas être déçu, il n'y en a plus!

      Supprimer
  15. Hi Kim,

    You baked these beautiful loaves in a pot! Very interesting bread baking technique!

    Zoe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes this makes a beautiful crust! Thank you!

      Supprimer
  16. c'est vrai qu'on sent le printemps s'approcher!!! je te pique volontiers quelques tranches
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  17. Tes miches sont trop belles, je dois absolument les faire!

    RépondreSupprimer

Tous les textes et les photos du blog Faits avec amour/Les Aventures culinaires de Kiki sont ma propriété exclusive. Ils sont protégés par les lois qui concernent les droits d'auteurs. Sauf autorisation écrite, toute reproduction partielle d'une photo ou d'un texte sans mon accord, pour des fins autres que celles d'utilisation personnelle, est interdite.















Tous droits réservés au blog Les Aventures culinaires de Kiki.