mercredi 2 janvier 2013

Un petit saut dans le passé en ce début d'année, Ragoût de boulettes, de dinde et de plottes, comme dans le temps!

Hier, pour célébrer la nouvelle année, mes parents venaient souper à la maison. Rien de très compliqué. J'avais envie de faire une petite bouffe traditionnelle parce qu'on n'en mange presque plus par ici. Je me demandais quoi jusqu'à ce que j'aperçoive une recette chez madame Lili! Voyez-vous, Madame habite en Mauricie et ma famille est très très mauricienne: Shawinigan, Grand-Mère, St-Georges-de-Champlain, Trois-Rivières, Lac-à-la-tortue, St-Jean-des-Piles, Ste-Flore, St-Élie... 

Il y a plus de vingt ans, quand ma mamie était encore avec nous, elle nous faisait un ragoût avec des plottes (des boules de pâte farcies de viande, des dumplings québécois donc)! Je sais, je sais, le nom est complètement disgracieux et il me faisait grimacer étant petite fille et jeune ado (ma mamie est décédée alors que j'avais 13 ans...), mais on doit bien appeler un chat un chat, non???? Bref, je n'avais pas mangé de plottes depuis le dernier Noël où ma mamie nous avait préparé un bon repas du 25 décembre... Plus de 20 ans... (ou peut-être que j'en avais mangé chez une tante, il y a presque aussi longtemps). Et hier, quand j'ai pris une bouchée, je vous jure, j'ai été transportée dans le temps... dans cette cuisine bondée et chaude, chaude, et pleine d'odeurs du temps des Fêtes et de chansons à répondre qu'on chantait en famille, et dans les bras de cette mamie qui me câlinait si fort qu'elle m'étouffait presque... Bref, j'ai eu tout un beau souvenir! Ça fait du bien de se rappeler d'où on vient parfois. Et j'ai décidé que j'allais continuer, chaque année, de faire de la bouffe traditionnelle en souvenir et pour qu'on se souvienne parce que, par ici, cette bouffe n'est plus légion et c'est dommage! Et les enfants que j'aurai un jour, je voudrais qu'ils connaissent un peu de ça!

Avant de commencer, je dois vous dire que j'ai un peu modifié la recette de Lili parce que je devais la mettre à la sauce Garceau! D'ailleurs, mon père m'a fait bien plaisir hier quand il m'a dit qu'il serait bien content d'avoir un plat de ragoût, je crois que j'ai bien réussi!





Ingrédients 

Bouillon de dinde
  • 2,5kg de morceaux de dinde (cuisses et ailes pour moi)
  • 4 carottes
  • 4 branches de céleri
  • 4 oignons
  • 1 bulde d'ail
  • 1 bouquet de thym frais
  • Queues de persil frais
  • 2 feuilles de laurier
  • Grains de poivre
  • Sel
  • Eau froide
Plottes
  • Un peu d'huile et de beurre
  • 450g de mélange de veau, de porc et de boeuf
  • 1 pincée de chacune des herbes suivantes: thym, sariette, marjolaine
  • 1 pincée de chacune des épices moulues suivantes: cannelle, clou de girofle, muscade
  • Sel et poivre
  • 2 tasses de farine tout usage
  • 1/2 tasse de graisse végétale
  • 2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de sel de mer fin
  • 3/4 tasse d'eau froide
Boulettes
  • 1kg de mélange de veau, de porc et de boeuf
  • 1 oignon, haché très finement
  • 1 pincée de chacune des herbes suivantes: thym, sariette, marjolaine
  • 2 pincées de chacune des épices moulues suivantes: cannelle, clou de girofle, muscade
  • 1/4 c. à thé de moutarde en poudre
  • Sel et poivre
Ragoût
  • 1 recette de plottes
  • 2 tasses de dinde cuite
  • 1 recette de boulettes
  • 3 litres de bouillon de dinde dégraissé
  • 1 1/4 tasse de farine grillée (+ environ 1 1/2 tasse d'eau froide)
  • 1 pincée de chacune des herbes suivantes: thym, sariette, marjolaine
  • 2-3 pincée de piment de la Jamaïque moulu
  • 1 sachet de sauce à ragoût St-Hubert
  • Sel et poivre au goût

Préparation

1. Dans une très très grande casserole faire dorer les morceaux de dinde quelques uns à la fois. Pendant ce temps, rincer les légumes et les hacher grossièrement (pas besoin de les peler, on ne les conservera pas après cuisson de toute façon). Ajouter les légumes et les aromates aux morceaux de dinde dorés. Remplir la casserole d'eau et amener à ébullition. Écumer, baisser le feu et laisser mijoter 3-4 heures. 

2. Laisser le bouillon refroidir, le filtrer et verser dans des bocaux de verre. Réfrigérer jusqu'au lendemain ou au surlendemain pour dégraisser. Désosser les morceaux de dinde.

3. Dans une sauteuse, à feu moyen-élevé, faire dorer la viande à plottes dans un peu d'huile et de beurre. Assaisonner, verser dans un bol et réfrigérer. 

4. Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Puis, ajouter la graisse coupée en dés. À l'aide des mains, sabler la pâte jusqu'à ce qu'elle ressemble à une chapelure grossière. Ajouter l'eau peu à peu en mélangeant avec les doigts. 

5. Verser le tout sur une surface farinée et abaisser assez finement. Couper des carrés de 2 po. 

6. Quand la farce est bien refroidie, en farcir les carrés de pâte. Pour ce faire, prendre un carré de pâte et le placer au creux de la main. Prélever 1 c. à soupe de farce et la mettre dans le creux de la pâte. Humidifier le pourtour de la pâte avec un peu d'eau et refermer en un mouvement circulaire. Bien sceller avec les doigts. Déposer sur une plaque légèrement farinée. Conserver au réfrigérateur ou congeler jusqu'à utilisation (les plottes se cuisent très bien congelées et risquent moins de se défaire à la cuisson).

7. Dans un grand bol, mettre la viande des boulettes.

8. Dans un petit bol, mélanger les oignons, les épices, les aromates, le sel et le poivre. Verser dans le bol avec les viandes.

9. Bien mélanger avec les mains et former des boulettes d'1 c. à soupe. Les déposer sur une plaque couverte de Silpat. Réfrigérer jusqu'à utilisation ou congeler (on aura qu'à les décongeler légèrement avant utilisation).

Préparation du ragoût

10. Chauffer de l'huile et du beurre dans une grande cocotte. Pendant ce temps, enrober les boulettes d'un peu de farine grillée (elles n'ont pas besoin d'être complètement décongelées pour ce faire). Puis, les faire revenir (en 2-3 étapes pour ne pas surcharger la cocotte) dans la cocotte pour qu'elles dorent. Réserver dans une assiette.

11. Ajouter le bouillon de dinde et l'amener à ébullition. 

12. Pendant ce temps, mélanger la farine grillée à de l'eau froide et mélanger pour faire une pâte assez liquide. 

13. Quand le bouillon est à ébullition, ajouter la farine grillée mélangée à de l'eau et bien fouetter. Mélanger le mélange de sauce à ragoût à un peu d'eau et l'ajouter aussi au bouillon en fouettant. 

14. Ajouter les boulettes, leur jus et les morceaux de dinde et cuire environ 20 minutes.

15. Le bouillon sera encore un peu liquide, mais tout devrait se corriger avec l'ajout des plottes.

16. Ajouter les plottes congelées(une vingtaine) doucement dans le ragoût de façon à ce qu'elles ne calent pas trop. Puis, cuire le tout 20 à 30 minutes, soit jusqu'à ce que ces dernières soient bien cuites.

17. Servir le ragoût avec des patates bouillies et un bon morceau de tourtière arrosé de ketchup!


Adaptation de Lili popotte

    

23 commentaires :

  1. Ton message est émouvant et tellement vrai Kim, c'est beau :) Je ne connais pas ses ''plottes'', j'en ai jamais mangé et je suis vraiment curieuse. Ça a l'air vraiment bon et que ton père en demande, ma-la-de :) Les traditions et se souvenir de trucs comme ça, c'est important :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, tu es gentille. Ce message est un peu spécial pour moi parce qu'il a fait remonter tout plein de souvenirs, vraiment!!! C'est vraiment bon ces boules de pâtes. D'ailleurs, j'ai des restes, en masse!

      Supprimer
  2. Super ton ragoût! Je suis vraiment contente que vous ayez apprécié et que ça vous ait rappelé de bons souvenirs!
    Je sais que plusieur mettent les épices genre canelle etc. mais ma belle-grand-maman n'en met pas. Tant mieux si tu l'as adapté à ta façon ;)
    Je ne savais pas que tu avais tant de famille en Mauricie! Tu me feras signe si jamais tu descends par ici!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mets-en que ça nous a rappelé des souvenirs... Mon père et moi, on était vraiment heureux. Et mon chum a découvert, il ne connaissait pas. Oui, moi ça me prend un peu d'épices, je préfère... pas beaucoup, rien qu'une touche. Oui, oui, mes parents se sont connus à Shawi, toute la famille vient de Mauricie, ma grand-mère habitait à St-Boniface... Oui oui, c'est vrai que ça pourrait être cool, hein?

      Supprimer
  3. Kim, I love old family recipes like these, especially ones that evoke memories and take you back to special times. Thanks for sharing!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Had a wonderful time yesterday and all this food evoques lots of memories for me. Thank you for your message Chris!

      Supprimer
  4. Un papa devait être fier de sa fille! Un plat bien réconfortant!!

    Bon mercredi:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il avait l'Air vraiment content! Merci Esther et bon mercredi à toi!

      Supprimer
  5. C'est vrai que le nom est disgracieux et pas appétissant, mais c'est tellement bon ce genre de ragoût et oui ça fait remonter les souvenirs à la surface!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Kim
    Pour moi c'est une recette découverte et qui me tente beaucoup tant il semble délicieux ( il plaira également à mon mari il aime ce genre de petit plat :) merci pour le partage
    Bises
    Sacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un plat traditionnel québécois (on mangeait ça à l'époque dans les camps de bûcherons)! Merci pour ton message!

      Supprimer
  7. Je suis curieux de goûter à ça moi! Surtout quand c'est lié à de beaux souvenirs comme ça!

    RépondreSupprimer
  8. Tu m'allumes avec ce genre de plat qui contient la tradition comme ingrédient de base. J'adore!! Bonne année ma chère Copinaute XX

    RépondreSupprimer
  9. Le ragoût avec les boules de pâte est certainement ce que Mr. Tomate aime le plus demander à sa mère lorsqu'il veut manger quelque chose de spécial. Il me demande sans cesse de lui en faire mais vois-tu, à part dans la famille de mon père où c'était une tradition, ma mère n'en a jamais fait! C'est ma belle-maman qui m'a familiarisé le plus avec cette version. Ton message est très émouvant; j'adore spécialement ta façon d'écrire très chère!!! Bonne année miss Kim! xxx (Je note ta recette)

    RépondreSupprimer
  10. Je ne connais pas du tout ! une superbe découverte ! merci Kim !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Kim, juste un p'tit mot pour te dire que ça m'a accroché que la bouchée que t'as goûtée t'ait fait revenir en arrière et en plus que tu sois retombée dans un bon souvenir. Je suis abonnée par e-mail à tes recettes.
    Il m'est arrivé quelque chose de semblable le 25 décembre au matin. Nous fabriquions des "trous de beignes" et j'ai goûté à la pâte et mentalement, cela m'a fait revenir en arrière quand ma mère faisait ses beignes et que je mangeais de la pâte. Et la pâte que j'ai goûté en ce matin du 25 était aussi tendre et bonne que dans mon souvenir. Et j'ai beaucoup apprécié ce moment.

    Bonne fin de soirée!

    RépondreSupprimer
  12. Bonne année à toi tout plein de bonnes choses :)

    RépondreSupprimer
  13. C'est vrai qu'il y a certains plats qui nous rappellent de beaux souvenirs! En cuisinant avant les Fêtes de la patte de cochon, je me suis retrouvée dans les années 60 dans la salle à manger de ma grand-mère au Jour de l'an!
    Lou

    RépondreSupprimer
  14. C'est dingue comme un plat ou une odeur a le pouvoir de nous ramener en enfance ... Trop chouette cette recette, et je me souviens avoir un beau souvenir de chiens de traîneau à Trois-Rivières. Les propriétaires avaient ricané en nous voyant dans nos accoutrements de Français, nous avaient déshabillé et rhabillé en Mauriciens pour affronter le froid !

    RépondreSupprimer
  15. Je peux presque sentir l'odeur de ce plat fabuleux et ça ma rappele nos visites chez ma grand mère partenelle.

    Bonne année et je te souhaite tout ce que tu désire et surtout la santé.

    Gigi xx

    RépondreSupprimer

Tous les textes et les photos du blog Faits avec amour/Les Aventures culinaires de Kiki sont ma propriété exclusive. Ils sont protégés par les lois qui concernent les droits d'auteurs. Sauf autorisation écrite, toute reproduction partielle d'une photo ou d'un texte sans mon accord, pour des fins autres que celles d'utilisation personnelle, est interdite.















Tous droits réservés au blog Les Aventures culinaires de Kiki.